FORMATION CONTINUE
ÉNERGIE (DPE) SANS MENTION

Cette formation répond à l’obligation de formation continue exigée dans le cadre de l’arrêté du 24 décembre 2021 définissant les critères de certification des opérateurs de diagnostic technique.

Formation continue énergie (DPE) sans mention – 1 jour
  • Retours et avis

    Formation continue énergie sans mention – 1 jour

    Sacha M. – Il y a 3 mois

    TOP

  • Retours et avis

    Formation continue énergie sans mention – 1 jour

    Cédric G. – Il y a 3 semaines

    Formation très complète qui aborde tous les sujets du DPE avec une excellente pédagogie de la part du narrateur.

OBJECTIFS

  • Connaître les généralités, la thermique, l’enveloppe, les systèmes des bâtiments.
  • Connaître la règlementation applicable et savoir établir un Diagnostic de Performance Énergétique.
  • Élaborer le diagnostic de performance énergétique en utilisant une méthodologie adaptée aux cas traités.
  • Évaluer la consommation d’un bâtiment par une au moins des méthodes réglementaires de consommations estimées ou des relevées in situ.
  • Être en mesure de proposer des recommandations adaptées aux cas traités.

INTERVENANTS/FORMATEURS

  • Professionnels expérimentés dans la réalisation des diagnostics techniques immobiliers.

PRÉREQUIS

  • Être titulaire d’une certification (cycle de 7 ans) en cours de validité sur le domaine Énergie

PUBLIC

  • Opérateurs de diagnostics techniques immobiliers.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Formation à distance en ligne via la plateforme LMS.
  • Supports pédagogiques en ligne, vidéos, étude de cas pratiques, retours expériences métier.
  • Echanges (questions/réponses) avec le formateur référent via la plateforme LMS.

ÉVALUATION

  • QCM de validation des acquis après chaque chapitre.
  • Etudes des cas et rédaction d’un rapport.
  • QCM de validation finale.

MATÉRIEL REQUIS

  • Un équipement informatique disposant d’une sortie audio, caméra et microphone.
  • Un navigateur web à jour depuis un ordinateur (PC ou MAC), tablette ou smartphone.
  • Connexion Internet haut débit (type ADSL).

ACCESSIBILITÉ

Ce module de formation est une FOAD (Formation Ouverte À Distance) 100% en ligne. L’intégralité de la formation peut être suivie à distance. Pour les personnes en situation de handicap, nous restons à votre disposition pour étudier les aménagements possibles.

PROGRAMME

  • Les généralités sur le bâtiment
    • La typologie des constructions, les bâtiments, les produits de construction, les principaux systèmes constructifs, les techniques constructives, notamment les différents types de murs, de toiture, de menuiseries, de planchers, de plafonds, leur évolution historique et leurs caractéristiques locales.
    • Les spécificités des bâtiments construits avant 1948, notamment en termes de conception architecturale et de caractéristiques hygrothermiques des matériaux.
  • La thermique du bâtiment
    • La thermique des bâtiments, notamment les notions de thermique d’hiver et d’été, de prévention et de traitement des désordres thermiques ou hygrométriques sur les bâtiments.
    • Les grandeurs physiques thermiques, notamment la température, les degrés jours unifiés, la puissance, les énergies primaire et secondaire, le flux thermique, la résistance thermique, la conductivité thermique, la capacité calorifique, l’inertie thermique, les pouvoirs calorifiques supérieur et inférieur, la notion d’émission de gaz à effet de serre.
    • Les différents modes de transfert thermique : conduction, convection (naturelle et forcée), rayonnement.
    • Les principes des calculs de déperditions par les parois, par renouvellement d’air.
    • Les principes de calcul d’une méthode réglementaire ainsi que les différences pouvant apparaître entre les consommations estimées et les consommations réelles compte tenu notamment de la présence de scenarii conventionnels.
    • Les sources de différence entre les consommations conventionnelles et mesurées.
  • L’enveloppe du bâtiment
    • Les matériaux de construction, leurs propriétés thermiques et patrimoniales, notamment pour des matériaux locaux ou présentant un faible impact environnemental et leur évolution historique.
    • Les défauts d’étanchéité à l’air et de mise en œuvre des isolants ainsi que les sources d’infiltrations d’air parasites.
    • Les possibilités d’amélioration énergétique et de réhabilitation thermique de l’enveloppe du bâtiment et leurs impacts potentiels, notamment sur les besoins en énergie du bâtiment, ses émissions de gaz à effet de serre et sur les changements hygrothermiques des ambiances du bâtiment.
  • Les systèmes
    • Les réseaux de chaleur, les équipements techniques, notamment les principaux équipements individuels de chauffage, de climatisation et de production d’eau chaude sanitaire utilisant différentes sources d’énergie.
    • Les principaux équipements de ventilation : simple et double flux.
    • Les principaux équipements individuels utilisés pour contrôler le climat intérieur.
    • Les défauts de mise en œuvre des installations et les besoins de maintenance.
  • Les technologies innovantes
    • Les notions de rendement des installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.
    • La mise en place d’énergies renouvelables.
    • Les possibilités d’amélioration énergétique et de réhabilitation thermique des systèmes et leurs impacts potentiels, notamment sur les besoins en énergie du bâtiment, ses émissions de gaz à effet de serre et sur les changements hygrothermiques des ambiances du bâtiment.
  • Les textes réglementaires
    • Les textes législatifs et réglementaires sur le sujet, notamment les différentes méthodes d’élaboration des diagnostics, la liste des logiciels arrêtée et pouvant être utilisés.
    • Les notions juridiques de la propriété dans les bâtiments et les relations légales ou contractuelles entre les propriétaires du bâtiment, les propriétaires des locaux à usage privatif, les occupants, les exploitants et les distributeurs d’énergie.
    • La terminologie technique et juridique du bâtiment, en rapport avec l’ensemble des domaines de connaissance mentionnés ci-dessus.
  • Élaborer le diagnostic de performance énergétique en utilisant une méthodologie adaptée aux cas traités, à en interpréter les résultats et à les restituer à un non-spécialiste.
  • Évaluer la consommation d’un bâtiment par une au moins des méthodes réglementaires de consommations estimées et est capable de déterminer les données d’entrée de cette méthode.
  • Évaluer la consommation d’un bâtiment par la méthode des consommations relevées et est capable de déterminer les données utiles dans les factures et de les utiliser.
  • Être en mesure de proposer des recommandations adaptées aux cas traités, en tenant compte du contexte technique, juridique, économique et environnemental.
  • Rédiger des rapports en langue française qui constituent la matérialisation de la prestation effectuée.

Renseignements

Cette formation vous intéresse, vous souhaitez des informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Fiche programme

Téléchargez la fiche programme de cette formation

05 56 35 95 14